Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International

Encore un rebondissement

Syrie : réunion annulée à l’ONU, François Hollande décide de convoquer un Conseil de défense

Suite à l’annulation de cette réunion d’urgence, l’Elysée a fait savoir par le biais d’un communiqué que François Hollande a décidé de convoquer un Conseil restreint de défense sur le dossier syrien.

La réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU sur la Syrie qui devait avoir lieu à partir de 22 heures (heure de Paris) a été annulée. L’ambassadeur australien à l’ONU annonçant le retrait de la demande de Moscou : "A la suite du retrait de la demande de consultations, la réunion du Conseil de sécurité (...) n'aura pas lieu". Cette réunion devait être consacrée à la proposition russe,  à savoir de placer le stock d’armes chimiques syrien sous contrôle international. Une proposition acceptée par Damas.

Suite à l’annulation de cette réunion d’urgence, l’Elysée a fait savoir par le biais d’un communiqué que François Hollande a décidé de convoquer un Conseil restreint de défense sur le dossier syrien. Un Conseil qui débutera avant le Conseil des ministres, ce mercredi à 8 heures.

Un peu plus tôt dans la soirée, le ministre syrien des Affaires étrangères, Walid Mouallem a déclaré que la Syrie était prête à montrer son stock d’armes chimiques et à cesser sa production.

Dans une déclaration transmise à l’agence russe Interfax, Walid Mouallem annonce : "Nous sommes prêt à annoncer où se trouvent les armes chimiques, cesser la production d’armes chimiques et montrer ces installations aux représentants de la Russie, d’autres pays et de l’ONU. Notre attachement à l’initiative russe a pour objectif de cesser de posséder toutes les armes chimiques ». Le ministre syrien des Affaires étrangères ajoute que le pays est "prêt à se joindre à la Convention pour l’interdiction des armes chimiques".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !