Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Situation des migrants à Calais : l'ONU demande à la France de présenter un plan d'urgence "durable"
©Reuters

La crise

Situation des migrants à Calais : l'ONU demande à la France de présenter un plan d'urgence "durable"

Dimitri Avramopoulos a proposé l'aide la Commission européenne aux ministres de l'Intérieur français et britannique.

La situation des migrants à Calais prend des proportions que ni la France, ni le Royaume-Uni n'ont encore réussi à canaliser. Le Haut commissaire aux réfugiés (HCR) des Nation Unies a appelé la France à réagir et à présenter un plan d'urgence durable pour traiter la crise des migrants, qui tentent chaque jour de rentrer clandestinement sur le territoire britannique. "Le HCR réitère son appel de l'été 2014 pour une réponse urgente, globale et durable en premier lieu par les autorités françaises" a-t-il indiqué dans un communiqué officiel diffusé à Genève. A titre d'information, le Haut commissariat des Nations Unies est chargé de veiller à ce que la Convention de Genève sur les réfugiés (1951) soit appliquée et a donc rappelé à la France son devoir quant à l'application des Droits de l'homme.

Jacques Goumon, PDG d'Eurotunnel, a dénoncé récemment le peu d'effectifs mis en place par les deux Etats pour lutter contre la crise des migrants et évoqué pas moins de "5000 clandestins", contre les 2000 recensés dans les médias. Selon lui, "il n'y a pas assez de forces de l'ordre" pour parer à cette mouvance. Dès lors, Bernard Cazeneuve a promis que la France réagirait et appelé le Royaume-Uni à assumer ses propres responsabilités en renforçant sa sécurité. Dimitri Avramopoulos a proposé l'aide la Commission européenne aux ministres de l'Intérieur des deux pays au cours d'un entretien le 4 août dernier et s'est félicité de ces entretiens "constructifs" avant de "saluer l'étroite collaboration entre les deux pays". 

Lu sur RTL

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

Crise des migrants : pourquoi il ne faut pas penser le droit d’asile par rapport à 65 millions de Français mais relativement aux habitants des zones de crispationsBernard Cazeneuve sur la situation des migrants à Calais : "Je multiplie les contacts avec les Britanniques afin qu’ils s’impliquent davantage"Migrants : quand des opportunistes s'improvisent passeurs

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !