Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Manuel Valls "aime l'entreprise".

Pro-business

Simplification du compte pénibilité : un report pour 2016

Manuel Valls a annoncé ce mardi le report de l'application du compte pénibilité. Le Premier ministre veut rassurer les chefs d'entreprise.

La simplification du compte pénibilité envisagée par le gouvernement l’oblige à un report de l’application du dispositif pour le 1er juillet 2016. Une décision qui fait suite au rapport Sirugue-Huot reçu par Manuel Valls ce mardi. Il reste 6 facteurs à mettre en place sur 10. Le MEDEF souhaite éviter l’instauration d’une nouvelle "usine à gaz".

Le Premier ministre se veut rassurant envers le patronat. Il assure que l’employeur n’aura "plus de mesures individuelles à accomplir" dès lors qu’il disposera d’un "référentiel" de branche.

Le chef d’entreprise "pourra donc se contenter d’appliquer le référentiel de sa branche qui identifiera quels postes, quels métiers ou quelles situations de travail sont exposés aux facteurs de pénibilité. Ils n’aura plus, pour ces facteurs, de mesures individuelles à accomplir", a-t-il expliqué.

"Avec ces mesures fortes et immédiates, le gouvernement répond aux principales inquiétudes des entreprises par une profonde simplification et sécurisation du dispositif, sans remettre en cause les nouveaux droits créés pour les salariés concernés par des situations de travail pénibles", a-t-il ajouté.

Ce report de l’application du compte pénibilité s’inscrit donc dans la logique pro-entreprise de Manuel Valls. C’est un signe fort adressé au patronat, "un message de confiance", a-t-il lancé. 

Lu sur Les Echos

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !