Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Crédits Photo: Reuters
San Francisco comme d'autres villes américaines ont été le théâtre de tests bactériologiques de l'armée

Test grandeur nature

Serratia marcescens, cette bactérie testée par l'armée américaine dans les années 1950 comme arme chimique

Cette dernière a conduit une simulation d'attaque bactériologique grandeur nature larguant cette bactérie par avion sur la baie de San Francisco. Cette manoeuvre a été appelée l'opération "Sea Spray".

Serratia marcescens est peut-être une bactérie moins connue que sa cousine Escherichia coli, mais elle a été rendue célèbre dans les années 50 par l'armée américaine. En effet, cette dernière a conduit une simulation d'attaque bactériologique grandeur nature larguant cette bactérie par avion sur la baie de San Francisco. Cette manoeuvre, appelée l'opération "Sea Spray", a tout de même entraîné des effets indésirables chez quelques civils. Une semaine plus tard, onze personnes se sont en effet présentées à l'hôpital pour de sévères infectiosn urinaires.

L'armée américaine avait lancé cette expérience pour déterminer comment une ville américaine réagirait à une attaque biologique. Et quand elle décide de pulvériser un nuage de bactéries, elle pense que ces dernières sont inoffensives. Des dispositifs de surveillance sont situés dans toute la ville afin de tester l'étendue de l'infection. De nombreux résidents deviennent malades. L'un d'eux,Edward Nevin, est même mort. Mais, les tests ont montré que cette ville et celles à taille et topographie équivalentes pouvaient faire face à ce genre d'attaque terroriste et cette opération a été considérée comme un succès.

Sa jolie couleur rouge provient d'un pigment, la "prodigiosine". En 1263, ce que l'on nomme aujourd'hui "miracle de la messe de Bolsena", le prêtre vit du sang s'écouler de l'ostie. Le pape Urbain VI reconnut ce miracle et instaura la Fête-Dieu en 1264. Il est pratiquement sûr que Serratia soit à l'origine de ce miracle, probablement modeste au départ et magnifié par des siècles de narration.

D'autres tests similaires ont été menés jusqu'à la présidence Nixon, mais celui de San Francisoc n'a été révélé qu'en 1976. 

 

 

Lu sur Smithsonianmag

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !