Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
©

Chaud

La sécheresse inquiète

26 départements sont désormais touchés par des restrictions d'eau. Les agriculteurs bénéficient de mesures exceptionnelles. La situation pourrait impacter la PAC.

Un "comité sécheresse" doit se tenir autour de la ministre de l'Ecologie ce lundi à Paris. Il s'agit de faire le point sur un manque d'eau qui s'étend en France et en Europe. La situation des agriculteurs inquiète.

26 départements sont à ce jour touchés par des restrictions d'eau. Meteo Consult explique que le déficit pluviométrique atteint de 50 % à 75 % dans les deux tiers du pays. La situation est critique en Poitou-Charentes. Seul le Sud de la France profite de quelques précipitations.

Pour les prévisionnistes de Meteo France, la situation est inédite depuis 50 ans ; l'absence de précipitations se conjuguant avec de fortes chaleurs.

La situation des agriculteurs est la plus alarmante. La FNSEA constate des baisse de récolte de fourrage de 30 % à 50 %. Si Nathalie Kosciusko-Morizet tente de rester optimiste, son collègue en charge de l'Agriculture a d'ores et déjà demandé des aides exceptionnels à Bruxelles. Bruno Lemaire a également autorisé les éleveurs les plus en difficulté d'utiliser leurs terres en jachère pour y prélever du fourrage et y faire paître leurs animaux.

Euractiv souligne l'inexistence de dispositif européen efficace pour lutter contre la sécheresse qui touche la majorité du continent. Aujourd'hui, l'Union Européenne n'a que peu de leviers d'action. Elle peut autoriser les gouvernements nationaux de prendre des mesures dérogatoires à la Politique Agricole Commune. Elle peut aussi déclencher le versement d'aides exceptionnelles, mais reste prudente pour ne pas "favoriser les spéculations sur des pénuries à venir".

Si la situation perdure, c'est l'ensemble de la PAC qui pourrait être impactée. Les discussion sur la réforme de cette Politique Agricole Commune n'intègrent pas, pour l'heure, l'enjeu existentiel de l'approvisionnement en eau des agriculteurs.

Lu sur Bio Addict

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !