Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe

Seins pas sains

Xavier Bertrand favorable au lancement de deux missions suite au scandale PIP

Le rapport sur la société de prothèses qui lui a été remis "met en évidence une tromperie de grande ampleur".

"Il faut tirer le maximum d'enseignements" du scandale des prothèses mammaires PIP a décidé mercredi le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, avant de se dire favorable au lancement de deux missions, l'une confiée au Parlement, l'autre à l'Inspection générale des affaires sociales (Igas).

Le rapport de la Direction générale de la Santé (DGS) et de l'Agence des produits de santé (Afssaps) sur la société de prothèses mammaires Poly Implant Prothèse (PIP) qui venait de lui être remis "met en évidence la tromperie de grande ampleur organisée par cette société dont ont été victimes les femmes implantées et qui a abusé les autorités sanitaires comme le s professionnels de santé".

En France, les dispositifs médicaux vont être soumis à une surveillance renforcée, avec des contrôles plus nombreux et inopinés tant sur les lieux de production que dans les établissements de santé. Le nombre d'inspecteurs, dix actuellement, va être augmenté par redéploiement des effectifs.

Lu sur La Dépêche

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !