Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Bruno Le Maire
©Capture d'écran RTL

A table

Sanctions pour les restaurateurs qui ouvrent de manière clandestine

Les récalcitrants n'auront plus accès au fonds de solidarité pendant un mois

Invité de RTL lundi matin, le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire a souligné que les restaurateurs qui ne respectent pas la fermeture obligatoire seraient sévèrement sanctionnés. 

Le ministre a précisé que : "Les restaurateurs qui ouvrent ne bénéficieront plus du fonds de solidarité pendant un mois. Et s'il y a récidive, ils le perdront tout court",

Selon Bruno Le Maire, cela ne concerne que des "cas isolés". France Info évoque le cas d'une restauratrice de Meurthe-et-Mosellle qui voulait ouvrir ce lundi, le préfet l'a menacée d'une amende de 30.000 euros et d'une fermeture administrative, elle a renoncé.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !