Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie

Les propositions fuitent

Le retour du "plombier polonais" ?

Le Figaro révèle certaines des pistes les plus polémiques de la Commission européenne pour lutter contre le chômage, contenues dans un document qui sera publié ce mercredi.

La Commission Européenne doit publier mercredi ses propositions afin de réduire le chômage qui sévit au sein du vieux continent. Le Figaro s'est procuré le document et en révèle les principaux points dans son édition de ce lundi, comme par exemple la réduction des charges salariales sur les entreprises.

Comme le remarque le quotidien, certaines des recommandations risquent de provoquer un vif débat dans tous les pays de L'Union, et particulièrement en France, à cinq jours du premier tour de l'élection présidentielle. Notamment l'un de ses conseils phares: elle propose en effet la libre circulation de la main d'œuvre, et donc de créer une sorte de marché unique du travail en Europe.

On risque d'assister au retour de la fameuse polémique concernant le "plombier polonais". "La mobilité du travail n'est pas suffisante dans l'UE", souligne le document. "Afin d'exploiter toutes les possibilités, il est crucial d'assurer l'adéquation entre la demande et l'offre d'emplois".

Les deux pistes évoquées: la fin des restrictions à l'emploi des Bulgares et des Roumains, qui devraient être mise en place fin 2013 mais encore refusée par plus de neuf pays, et l'ouverture des emplois publics nationaux à tous les ressortissants de l'UE.

Elle propose aussi un salaire minimum modulable selon la branche professionnelle, en concertation avec les partenaires sociaux. Une proposition qui devrait provoquer un tollé au sein de la gauche européenne.

Lu sur le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !