Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Terrorisme

Bon début

Radicalisation : 231 étrangers fichés vont être expulsés

Selon Europe 1, Gérald Darmanin va ordonner l'expulsion de 231 personnes fichées pour radicalisation à caractère terroriste.

Deux jours après l'assassinat d'un professeur par un jeune islamiste, vendredi à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, va selon Europe 1 demander aux préfets d'expulser dans les prochaines heures 231 étrangers fichés pour radicalisation à caractère terroriste. 

Parmi elles, 180 se trouvent actuellement en prison et 51 sont en liberté. Elles vont être arrêtées dans les prochaines heures, selon la radio. 

Europe 1 précise que "c'est d'ailleurs précisément pour cette raison que Gérald Darmanin s'est rendu au Maroc la semaine dernière" : le ministre a demandé à Rabat de récupérer neuf de ses ressortissants, des clandestins radicalisés. Il fera de même dimanche et lundi prochain en Algérie puis la semaine suivante en Tunisie.

Au-delà de cette première mesure, Gérald Darmanin aurait demandé à ses services d'examiner plus attentivement les dossier des personnes qui souhaitent obtenir le statut de réfugié en France, afin que cette obtention ne soit pas quasi-systématique pour les demandeurs de certains pays. La famille de l'assassin avait, pour rappel, obtenu le statut de réfugié suite à l'obligation faite par la Cour national du droit d'asile à l'Etat de le leur accorder : leur dossier avait initialement été rejeté par les autorités.

 

Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !