Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International

Violence

Québec : deux morts et cinq blessés dans une attaque à l'arme blanche

L'une des victimes a été égorgée, selon trois témoins.

La soirée d'Halloween a viré au drame dans le Vieux-Québec. Deux personnes ont été tuées et cinq autres blessées, lors d'une attaque à l'arme blanche commise dans la nuit de samedi à dimanche.

Cette attaque a eu lieu dans le quartier du Chateau Frontenac et dans le secteur du Parlement québécois, selon la police. Le suspect, âgé d'une vingtaine d'années, est suspecté d'avoir fait "de multiples victimes à l'aide d'une arme blanche" pour une raison encore indéterminée, selon la police.

Trois témoins, cités par le journal québécois Le Soleil, indiquent que qu'il a "égorgé" sa première victime près du Château Frontenac, avant de poursuivre sa route vers le Vieux-Port.

A l'issue d'une chasse à l'homme dans les rues de la vieille-ville, l'homme a été arrêté vers 1h du matin, selon le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ). Le suspect a été transporté en ambulance vers un centre hospitalier "pour être évalué". L'homme, qui serait né en 1996, a été formellement identifié mais la police n'a pas souhaité communiquer son identité. Selon les premiers éléments de l'enquête, il aurait planifié son geste depuis un an et demi.

En raison de la pandémie de coronavirus, les rues du Vieux-Québec étaient très peu fréquentées au moment du drame.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !