Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Quand les migrants prennent d'assaut les trains du nord de l'Italie
©Reuters

Pressions aux frontières

Quand les migrants prennent d'assaut les trains du nord de l'Italie

La région du Tyrol est devenue le passage obligé vers l'Allemagne et la Scandinavie.

L'Italie doit avoir des yeux partout. Alors que la pression des migrations est très forte sur ses côtes, elle s'accentue aussi à l'autre bout du pays. La BBC raconte l'évacuation de nombreux migrants qui avaient pris place au sein du train Venise – Munich. La plupart ont pour destination l'Allemagne ou les pays du nord. A Bolzano, dernière étape avant le franchissement de la frontière, la scène est devenue commune, raconte la chaîne britannique. Des adultes, des femmes, des bébés descendent du train, faute de papiers en règles.

A LIRE AUSSI  - Immigration : si on écoute ce que semblent souhaiter les Français, y a-t-il une autre voie que ce que font les Australiens ou les Japonais ?

La petite ville est ainsi devenue le "Calais" italien où des migrants venus de Syrie ou d'Afrique tentent de passer la frontière dans ces trains qui circulent du sud vers le nord. "Toujours plus de gens arrivent chaque jour" constate la BBC et il est matériellement impossible de les renvoyer en arrière.

A LIRE AUSSI - La Hongrie construit 175 km de mur sur sa frontière avec la Serbie : efficacité zéro sur les flux migratoires mais bénéfice politique assuré pour le gouvernement

 
Lu sur La BBC

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !