Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Prix Nobel de la Paix : Angela Merkel grande favorite pour son rôle dans la crise ukrainienne et en faveur des réfugiés
©Reuters

Genau

Prix Nobel de la Paix : Angela Merkel grande favorite pour son rôle dans la crise ukrainienne et en faveur des réfugiés

La chancelière allemande a été l’une des artisanes des accords de Minsk au début de 2015 qui ont débouché sur un cessez-le-feu plus ou moins respecté dans l’est de l’Ukraine où troupes gouvernementales et rebelles prorusses s’affrontent.

Angela Merkel pourrait recevoir le prochain Prix Nobel de la Paix. Outre-Rhin cela semble une évidence. Le quotidien allemand Bild estime ainsi que la chancelière est une prétendante sérieuse au prix qui sera attribué vendredi 9 octobre. Selon le quotidien populaire le plus d'Allemagne, elle "a de bonnes chances". Il en fait même sa Une avec un court article intitulé "Le prix Nobel de la paix pour Angela Merkel ?" Et d'expliquer : "La raison : ses positions lors de la crise ukrainienne et en faveur des réfugiés".

A Oslo, Kristian Berg Harpviken, directeur de l’Institut de recherche sur la paix (PRIO) d’Oslo et l’un des experts les plus écoutés sur le Nobel de la paix, pronostiquait ce  jeudi, lui aussi, la victoire de la dirigeante allemande, même si ses prévisions n’ont que rarement été vérifiées. Il argumente : "Angela Merkel est la personne qui a pris le leadership". 

Un autre expert du Nobel, l’historien norvégien Asle Sveen, a, quant à lui, jugé que c’était le Haut-Commissariat aux réfugiés de l’ONU (HCR) qui figurait en bonne place pour obtenir la récompense. "J’ai le HCR en haut de ma liste avec Mussie Zerai, le prêtre érythréen qui a joué un rôle central pour aider les réfugiés à traverser la Méditerranée d’Afrique du Nord vers l’Europe", a-t-il dit.

Pour rappel, en 2014, la Pakistanaise Malala Yousafzaï, icône mondiale du combat pour l’éducation des filles, avait reçu le prix Nobel de la paix.

Lu sur FranceTVInfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !