Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
©Reuters

Covid-19

Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers

Samedi, le gouvernement portugais a pris la décision de régulariser tous les immigrés qui avaient introduit une demande.

Le gouvernement portugas a pris, samedi, la décision de régulariser tous les immigrés qui avaient introduit une demande, selon le quotidien espagnol El Pais

Les immigrés obtiennent ainsi "les mêmes droits que les citoyens portugais", tant au niveau de l’accès des soins de santé que des aides financières, explique le journal. "Il suffira de produire le document de demande de régularisation pour s’adresser aux services publics de santé, pour signer un contrat de travail, ouvrir un compte courant ou demander l’allocation prévue en cas de suspension du contrat de travail, ou l’allocation extraordinaire destinée aux travailleurs qui doivent rester chez eux pour s’occuper de leurs enfants, parents ou grands-parents".

"Les gens ne devraient pas être privés de leurs droits à la santé et au service public simplement parce que leur demande n'a pas encore été traitée", a déclaré Claudia Veloso, porte-parole du ministère des Affaires intérieures, à l'agence Reuters. "Dans cette période exceptionnelle, les droits des immigrés doivent être garantis".

Cette disposition permet notamment de résoudre les problèmes administratifs entraînés par l’état d’urgence sanitaire : de nombreux services publics sont fermés, dont les services de l’immigration. Ceux-ci ne sont donc pas en mesure d’honorer les rendez-vous accordés précédemment. De même, "les permis de séjour qui arrivaient à échéance sont renouvelés automatiquement", précise El País.

Si le gouvernement portugais n’a pas communiqué le nombre de personnes qui profiteront de ces régularisations, mais toujours selon El Pais, elles profiteront "principalement à l’importante communauté brésilienne, aux secteurs de la construction et de l’agriculture – qui s’appuie largement sur la main-d’œuvre asiatique dans le sud du pays."

Les statistiques officielles montrent que 580 000 immigrés vivaient au Portugal en 2019 et que 135 000 personnes ont déjà obtenu droit au séjour dans le pays ibérique depuis le début de l'année.

Le Portugal a recensé 5 170 cas de contamination au coronavirus sur son territoire et 100 décès. Un chiffre nettement inférieur à celui de son voisin espagnol.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !