Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
©JOEL SAGET / AFP

A contre courant

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

"C'est très bien que les Anglais fassent leur chemin de leur côté", estime l'ancien ministre de l'Economie dans une interview au JDD.

Invité au douzième World Policy Conference (WPC) à Marrakech, l'ancien directeur général du FMI Dominique Strauss-Kahn en a profité pour répondre aux questions du JDD sur l'actualité. Sur le sujet brûlant du Brexit, il a fourni une réponse claire aux journalistes : "C'est très bien que les anglais fassent leur chemin de leur côté. Une bonne partie de la difficulté de construction de l’Europe depuis quarante ans est liée à la présence de nos amis britanniques,qui n’ont jamais voulu jouer le jeu."

Les Britanniques, comme partenaires à l'extérieur, sont pour lui une chance de "faire quelque chose en Europe".

S'il soutient le Brexit, c'est que l’Union européenne, selon lui, ne va pas forcément dans le bon sens. "La grande idée de l'Europe, lors de sa naissance, c'était justement par son union d'être un des joueurs de ce monde multipolaire". Mais "ce que je vois aujourd'hui me désespère un peu, moi qui ai consacré beaucoup de ma vie à ce travail. Je crains que l’Europe aujourd’hui ne soit en train de passer en seconde division", regrette-t-il.

En avril dernier, Dominique Strauss-Kahn se revendiquait déjà brexiteur par dépit et invitait les Britanniques à quitter l'Union européenne au plus vite. 

 

Le JDD

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !