Port du masque, troisième dose, pass sanitaire : les pistes du gouvernement pour tenter de "sauver les fêtes de fin d'année" face à la pandémie de Covid-19 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Gabriel Attal lors d'une conférence de presse, à l'issue du Conseil des ministres. De nouvelles mesures pour lutter contre la pandémie seront annoncées jeudi.
Gabriel Attal lors d'une conférence de presse, à l'issue du Conseil des ministres. De nouvelles mesures pour lutter contre la pandémie seront annoncées jeudi.
©Thomas COEX / AFP

Freiner la transmission de l'épidémie

Port du masque, troisième dose, pass sanitaire : les pistes du gouvernement pour tenter de "sauver les fêtes de fin d'année" face à la pandémie de Covid-19

Gabriel Attal a indiqué, à l'issue du Conseil des ministres, que de nouvelles mesures seront annoncées par le ministre de la Santé, Olivier Véran, ce jeudi. L'objectif est de "sauver les fêtes de fin d'année", menacées par la cinquième vague de Covid-19.

Lors d'une conférence de presse ce mercredi, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a évoqué les mesures envisagées par l'exécutif pour endiguer la hausse des contaminations. Ces mesures seront dévoilées ce jeudi lors d'une conférence de presse du ministre de la Santé, Olivier Véran.

Selon Gabriel Attal, "l'enjeu, c'est de protéger les Français face à la vague en consolidant nos acquis et en renforcant notre organisation de manière à sauver les fêtes de fin d'année et à traverser l'hiver le mieux possible".

Le porte-parole du gouvernement a précisé que "des orientations claires ont été actées ce matin", autour de trois axes : le "renforcement" des mesures barrières, le "renforcement" du pass sanitaire et  l'"accélération" de la campagne de rappel.
Selon Gabriel Attal, "il faut continuer à être très vigilant sur les gestes barrières. (...) La question du port du masque est centrale, y compris pour les personnes vaccinées" car "la vaccination permet de réduire de façon importante le risque de transmettre le virus ou d'être contaminé, mais elle ne l'éteint pas totalement".
La seconde possibilité sera "le renforcement du pass sanitaire pour mettre davantage de contraintes sur les non-vaccinés que sur les vaccinés", en concertation "avec les entreprises, les établissements recevant du public".

Gabriel Attal a également indiqué "travailler avec les élus locaux, pleinement investis depuis le début dans la campagne de vaccination, pour faire tourner des centres et garantir que, partout sur le territoire, les Français ont accès à la vaccination et au rappel".

La dose de rappel est réservée aux plus de 65 ans, mais elle doit s'étendre aux 50-64 ans début décembre. 

Le gouvernement pourrait également choisir de raccourcir le délai pour bénéficier de cette injection de rappel à 5 mois, comme en Israël ou en Italie.
Le ministre de la Santé, Olivier Véran, s'exprimera lors d'une conférence de presse ce jeudi pour détailler les mesures après les concertations de ce mercredi. 
BFMTV

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

Covid-19 : ces signaux qui indiquent que la pandémie n’est toujours PAS sous contrôle en France Covid 19 : les limites de la stratégie Tout-Vaccination française

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !