Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
©Reuters

Ozone

Pic de pollution : circulation restreinte jeudi à Paris

Les véhicules des classes Crit'Air 4 et 5 ne pourront pas circuler à Paris ce jeudi 22 juin.

En plus de la canicule, un nouveau pic de pollution de l'air à l'ozone s'étend sur la région parisienne cette semaine. La concentration d'ozone dépasse le seuil d’information et de recommandation de 180 μg/m³. Airparif prévoit un dépassement de ce seuil pour mercredi (prévisions entre 220 et 250?g/m³) et jeudi (prévisions entre 180 et 210 ?g/m³)", détaille la préfecture.

Des mesures de réduction de vitesse de 20 km/h et le contournement de l'agglomération aux véhicules de plus de 3,5 tonnes étaient en vigueur mercredi dans toute l'île-de-France, mais la préfecture de Paris vient d'aller plus loin en annonçant des restrictions de circulation ce jeudi.

Depuis la mise en oeuvre de la vignette Crit'Air dans la capitale, les restrictions ne consistent plus à faire alterner la circulation en fonction des plaques d'immatriculation, mais se basent sur cette vignette. Jeudi, les véhicules bannis seront donc ceux des classes Crit'Air numéro 4 et 5 (en plus évidemment des modèles non classés), c'est à dire les voitures et utilitaires légers diesels mis en service avant le 1er janvier 2006, les poids lourds, autocars et autobus diesel mis en service avant le 1er octobre 2009 (1er octobre 2001 pour les essences), les deux-roues, tricycles et quadricycles mis en service avant le 1er juillet 2004.

Le Stif activera aussi le "forfait journalier antipollution", un ticket qui permet d'emprunter les transports en commun dans toute l'île-de-France pour 3,80 euros.

Ce mercredi, pour inciter à emprunter des modes de transport écoresponsables, la Mairie de Paris a aussi mis en place des mesures de gratuité pour les services Vélib' et Autolib'.

 

 

Lu sur Caradisiac

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !