Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Terrorisme
Darmanin sur Europe 1
Darmanin sur Europe 1
©Europe 1

Sécurité

Opérations de police en cours selon Gérald Darmanin plus contrôles d'associations et demande de dissolution de certaines d'entre elles

"On voit bien comment l'islam politique se joint à l'islam radical pour finalement mener au terrorisme" a déclaré le ministre de l'Intérieur sur Europe 1

Invité d'Europe 1 ce lundi matin, Gérald Darmanin a déclaré : Depuis ce matin, des opérations de police ont lieu et auront lieu. Elles sont très nombreuses et concernent des dizaines d'individus"

Le ministre de l'Intérieur a ajouté : "Une cinquantaine de structures associatives verront toute la semaine un certain nombre de visites des services de l'Etat. Plusieurs d'entres elles, à ma proposition puisque le président de la République l'a demandé, se verront dissoudre au Conseil des ministres".

Darmanin veut la dissolution, entre autres, du Collectif contre l'islamophobie en France (CCIF) : "Je le souhaite parce que c'est une association qui touche des subventions d'Etat, des déductions fiscales et qui dénonce l'islamophobie d'Etat. Je le souhaite car un certains nombres d'éléments nous permettent de penser que c'est un ennemi de la République. Je souhaite aussi que Barakacity soit proposée à la dissolution du Conseil des ministres." 

Le Collectif Contre l’Islamophobie en France se présente comme "une association de défense des droits de l’homme (ADDH) fondée en 2000, dont la mission est de combattre l’islamophobie depuis 2003". 

«On voit bien comment l'islam politique se joint à l'islam radical pour finalement mener au terrorisme (...). Il faut combattre l'islam politique avec la même force que le terrorisme» a ajouté le ministre.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !