Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
©RIZWAN TABASSUM / AFP

Maladie

Nigéria : nouvelle épidémie de polio

Cet événement se produit alors que la campagne pour éradiquer la polio du pays semblait avoir presque atteint son but.

En théorie, le 11 août 2016 devait être un jour historique : deux ans depuis que quiconque avait contracté le virus de la polio. Au bout de trois ans, le continent aurait été officiellement désigné par l'Organisation mondiale de la santé comme ayant éliminé la polio. Pas tout de suite. Le jour de l'anniversaire, les services de santé du Nigéria ont annoncé que deux enfants ont été paralysés par la polio dans l'état de Borno, au nord-est du pays. 

L'état de Borno va recevoir des immunisations d'urgence, et les pays limitrophes se sont mis en alerte. "C'est un retour en arrière", a admis Isaac Adewole, ministre de la Santé du Nigéria. Matshidiso Moeti, directrice régionale de l'OMS en Afrique, s'est déclarée "profondément attristée" par la nouvelle. 

Une raison pour lesquelles la polio a pu réapparaître est le contrôle de parties de l'état de Borno par le groupe terroriste Boko Haram. A part le Nigéria, seuls l'Afghanistan et le Pakistan continuent d'avoir des cas de polio sauvage, alors qu'historiquement la maladie a touché des milliers de personnes depuis des millénaires. L'Afrique devra maintenant attendre 2019, au mieux, pour éradiquer officiellement la polio. 

Lu sur The Atlantic

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !