Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Mort du général Soleimani : la zone de l'ambassade américaine à Bagdad aurait été visée par une roquette
©AHMAD AL-RUBAYE / AFP

L'Irak, théâtre de l'opposition entre Téhéran et Washington

Mort du général Soleimani : la zone de l'ambassade américaine à Bagdad aurait été visée par une roquette

Après la mort du général iranien Soleimani lors d'une frappe américaine à Bagdad, les Etats-Unis et l'Iran se livrent à une escalade de violence préoccupante. Des roquettes sont tombées ce samedi près de l'ambassade américaine à Bagdad, au cœur de la "zone verte". Une base aérienne a également été ciblée par des roquettes.

Les funérailles du général Soleimani ont débuté ce samedi 4 janvier. Des milliers d'Irakiens ont scandé "mort à l'Amérique" au premier jour des funérailles du général iranien Ghassem Soleimani et de son bras droit Abou Mehdi al-Mouhandis, tués la veille dans un raid américain. Le Premier ministre irakien participait aux obsèques.

Au lendemain de la mort du général iranien Ghassem Soleimani, tué par une frappe américaine en Irak, la situation reste tendue. 

L'élimination du chef de la force Al-Qods des Gardiens de la Révolution pourrait pousse rà des représailles de la part des autorités iraniennes envers les Etats-Unis. Washington a justifié cette frappe en expliquant qu'une attaque contre les Américains étaient "imminente". Donald Trump a déclaré avoir ordonné l'élimination de Soleimani pour "arrêter" une guerre et non pour en commencer une. 

Une roquette de type Katioucha est tombée samedi près de l'ambassade américaine à Bagdad, au cœur de la "zone verte", un secteur sous haute sécurité où se trouvent les principales institutions dans la capitale irakienne. Elle n'a fait aucun blessé. Reuters précise que deux des obus sont tombés près de l'ambassade américaine, sans faire de blessé. 

Ce samedi 4 janvier, deux roquettes de type Katioucha seraient également tombées sur une base aérienne abritant des forces américaines se trouvant à 80 kilomètres au nord de la capitale irakienne.

Franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !