Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
"Il est temps d'agir. Nous avons agi, nous allons agir" assure François Hollande.
"Il est temps d'agir. Nous avons agi, nous allons agir" assure François Hollande.
©REUTERS/Philippe Wojazer

Réaction

Photo d'un enfant mort en Turquie : "Cette image fait le tour du monde, elle doit aussi faire le tour des responsabilités" estime Hollande

"Je pense à ces victimes qui ne sont jamais photographiées, à ces victimes futures si nous ne faisons rien" a déclaré le président de la République.

Après la publication ce jeudi dans les médias britanniques de la photo d'un enfant syrien de trois ans découvert mort sur une plage turque, le chef de l'Etat s'est exprimé sur l'onde de choc provoquée par cette image.

Lors d'une conférence de presse commune avec le Premier ministre irlandais  Enda Kenny, François Hollande a déclaré : "C'est une tragédie mais c'est aussi une interpellation. L'Europe est un ensemble de principes mais aussi de valeurs, notamment le devoir d'accueillir ceux qui sont persécutés. Cette famille était persécutée (…) Cette image fait le tour du monde, elle doit aussi faire le tour des responsabilités".

"Je pense à ces victimes qui ne sont jamais photographiées, à ces victimes futures si nous ne faisons rien (…) Si nous ne faisons rien pour lutter contre les causes, il y aura davantage de migrants" a poursuivi le président de la République.

Afin de trouver une solution à cette crise, François Hollande a notamment réclamé la création de "centres d'enregistrement pour que nous puissions accueillir ces réfugiés ou raccompagner ceux qui n'ont pas vocation à venir sur notre territoire". 

"Nous avons proposé avec la chancelière allemande, Angela Merkel, un mécanisme permanent et obligatoire" explique le président, assurant qu'il "faudra répartir" les réfugiés dans un second temps. 

"Je considère qu'aujourd'hui, ce qui a été engagé ne suffit plus. Il faut aller plus loin (…) Il est temps d'agir. Nous avons agi, nous allons agir" a-t-il conclu.

 

Lu sur BFMTV.com

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !