Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Education
Crédits Photo: ALAIN JOCARD / AFP

Education nationale

Mila va enfin pouvoir retrouver un établissement scolaire

Le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, a annoncé jeudi qu’une solution a été trouvée pour Mila. La jeune fille avait dû quitter son lycée par mesure de sécurité suite à des menaces de mort après ses critiques contre l’islam dans une vidéo publiée sur Instagram.

Une solution a enfin été trouvée pour Mila. La jeune fille va pouvoir retrouver le chemin du lycée. Le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, a révélé cette information ce jeudi 6 février. 

"Nous avons trouvé une solution, avec la famille. Par définition je ne dis pas laquelle, elle est bonne et dans l'intérêt de la jeune fille. La première priorité c'est évidemment la protection et la rescolarisation de cette jeune fille, c'est ce à quoi nous avons travaillé avec la famille depuis le début". 

Pour des raisons évidentes liées à la sécurité de Mila peu de précisions ont été données par Jean-Michel Blanquer.

Cette nouvelle a été saluée par Richard Malka, l'avocat de la famille de Mila. Il s’est exprimé auprès de l’AFP : 

"Pour la première fois depuis deux semaines, il existe une piste très sérieuse qui paraît envisageable".

Depuis la mi-janvier, la vie de l'adolescente de 16 ans a basculé depuis sa vidéo publiée sur Instagram et ses propos sur l’islam. Elle ne pouvait plus se rendre dans son lycée de Villefontaine depuis.

Elle avait notamment précisé l’étendue de la menace et des intimidations, même au cœur de son propre lycée, lors de sa récente interview par Yann Barthès sur Quotidien

"vu les menaces que j'ai reçues des personnes de mon lycée, j'aurais pu être attaquée à l'acide". 

Mila fait l'objet d'une "vigilance particulière" des forces de l'ordre afin de garantir sa protection.

Franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !