Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Migrants en Méditerranée : l'enregistrement des réfugiés a débuté sur le ferry dépêché à Kos
©Reuters

Boat-people

Migrants en Méditerranée : l'enregistrement des réfugiés a débuté sur le ferry dépêché à Kos

Débordées, les autorités, qui n'avaient aucun moyen de prendre en charge ces milliers de personnes, ont décidé de faire venir ce bateau dans la nuit de ce dimanche 16 août.

La petit île de Kos, en pleine mer Egée a été débordée par l'afflux de centaines de migrants ces derniers jours. Au total, ils sont 7 000 clandestins à avoir été accueillis. Débordées, les autorités, qui n'avaient aucun moyen de prendre en charge ces personnes, ont décidé de faire venir un ferry dans la nuit de ce dimanche 16 août. Ce bateau de 2 500 places doit donc permettre de gérer au meiux leur enregistrement. Mais, seuls les Syriens peuvent y accéder car ils viennent d'un pays en guerre. Par conséquent, eux seuls peuvent obtenir le statut de réfugié.

A LIRE AUSSI : L'effrayante vidéo qui montre des garde-côtes grecs couler un canot rempli de migrants

Pour les autres nationalités, comme les Afghans, les Pakistanais ou encore les Irakiens, la situation se compliqu. L'envoi de ce ferry avait été décidé à la suite de la multiplication d'incidents entre policiers et migrants, qui étaient quelque 7 000 sur l'île au début de la semaine. Ce samedi 15 août, selon les médias grecs, de brefs heurts entre migrants se sont produits durant cette attente. Une vingtaine d'Irakiens ont protesté dans la nuit à l'entrée du port pour demander à être eux aussi admis sur le ferry. 

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !