Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Migrants : permis de tirer pour les militaires hongrois
©Reuters

Durcissement

Migrants : permis de tirer pour les militaires hongrois

Le parlement hongrois a renforcé les pouvoirs de la police et de l'armée dans la gestion des flux migratoires.

151 voix contre 12 et 27 abstentions. Malgré les protestations de certains partenaires européens, les parlementaires hongrois ont largement approuvé la nouvelle loi, proposée par le décrié Premier ministre Viktor Orban. Elle permet désormais à l'armée de se déployer le long des frontières et "dans certaines conditions" de tirer sur les migrants à condition que ces tirs "ne soient pas mortels."

"Ils nous submergent. Ils ne frappent pas à notre porte, ils l'enfoncent sur nous", a ainsi justifié Viktor Orban. "Nos frontières sont en danger. Notre mode de vie bâti sur le respect de la loi. La Hongrie et toute l'Europe sont en danger." L'armée pourra, par ailleurs, procéder à des contrôles d'identité des migrants qui traversent le pays, généralement pour l'Allemagne ou le Royaume-Uni.

Lu sur Les Echos

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !