Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Migrants : Eurotunnel réclame 9,7 millions d’indemnisation aux gouvernements français et britannique
©Capture d'écran Youtube

En colère

Migrants : Eurotunnel réclame 9,7 millions d’indemnisation aux gouvernements français et britannique

Selon le groupe, "le gouvernement britannique s’est déjà engagé à prendre 4,7 millions d’euros en charge sur l’année 2015".

Le groupe Eurotunnel réclame 9,7 millions d’euros d’indemnisations aux gouvernements français et britannique pour compenser sa perte d’exploitation et les mesures de sécurité mises en place contre l’afflux de migrants. En effet, ils sont chaque jour plusieurs centaines, voire des milliers, à tenter de rallier clandestinement le Royaume-Uni par le tunnel de la Manche. "Au premier semestre, 13 millions d’euros ont déjà été engagés (pour les dépenses de sécurité), équivalent à la totalité dépensée sur l’année 2014", a indiqué Eurotunnel estimant qu’une partie de ces dépenses devrait être prise en charge par les deux pays concernés. Selon le groupe, "le gouvernement britannique s’est déjà engagé à prendre 4,7 millions d’euros en charge sur l’année 2015".

"Nous continuons à assurer une forme d’étanchéité du tunnel sous la Manche par rapport au passage des migrants en Grande-Bretagne, puisque le nombre de migrants interceptés par les forces britanniques se compte sur les doigts de la main. L’essentiel est intercepté en France. Ça a un coût", a déclaré Jacques Gounon. Le PDG d’Eurotunnel, rappelle également que lorsque des migrants sont identifiés "sur une navette", celle-ci est automatiquement arrêtée. "C’est d’ailleurs le règlement ferroviaire qui nous l’impose et il est procédé à la fouille de la navette. Je rappelle qu’une navette c’est 800 mètres de long, quatre TGV l’un derrière l’autre", a-t-il ajouté.

Pour Jacques Goumon, ces interventions prennent un temps fou et "représentent des pertes d’exploitation" dont il demande "l’indemnisation à l’Etat". Le groupe a indiqué que le nombre de migrants présents à Calais était largement sous-estimé. Alors qu’on parle de 2000 personnes, Eurotunnel estime qu’il s’agit de "5000 migrants", soit plus du double.  "Il est évident qu’il n’y a pas assez de forces de l’ordre", a conclu Jacques Gounon.

Lu sur 20 Minutes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !