Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Migrants : Bruxelles veut débloquer 700 millions d'euros pour aider les Etats membres en difficulté
©Reuters

Nouvelle enveloppe

Migrants : Bruxelles veut débloquer 700 millions d'euros pour aider les Etats membres en difficulté

Cette somme devrait notamment être destinée à la Grèce, qui réclame 480 millions d'euros.

Face à l’afflux massif de réfugiés, l’Europe veut offrir une bouffée d’air frais à Athènes. La commission européenne a présenté un budget humanitaire inédit de 700 millions d'euros pour aider ses Etats membres en première ligne face à l’arrivée de réfugiés. C’est notamment le cas de la Grèce, où quelque 10.000 personnes sont toujours bloquées à la frontière macédonienne. Débordé, le pays demande à l'Union européenne 480 millions d'euros pour financer l'accueil de 100.000 personnes.

Près de la moitié de cette somme devrait être disponible immédiatement. S’il est approuvé par le Parlement européen et les Etats membres, ce programme aboutira au transfert de 300 millions d'euros vers ce nouveau fonds d'aide urgence, puis de 200 millions en 2017 et autant en 2018.

Cette somme sera destinée à tout Etat membre "dépassé" face à une série d'urgences et incapable de faire face à "des crises humanitaires de vaste envergure au sein de l'UE", selon les mots du commissaire européen à l'Aide humanitaire, Christos Stylianide. Ces fonds seront utilisés pour apporter un soutien alimentaire, des soins ou encore aider au logement des réfugiés. Ils seront alloués à des organisations humanitaires internationales ou à des ONG.

>>>> A LIRE AUSSI : Pourquoi nos politiques de lutte contre le trafic de migrants passent (encore une fois) à côté du problème

Lu sur France TV Infos

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !