Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Migrants : 1,5 million de personnes sont entrées illégalement dans l'UE en 2015, selon Donald Tusk
©Reuters

Afflux

Migrants : 1,5 million de personnes sont entrées illégalement dans l'UE en 2015, selon Donald Tusk

Le président du Conseil européen, Donald Tusk, a déclaré ce dimanche qu'un accord avait été trouvé entre l'Union européenne et la Turquie sur la question des migrants et qu'il espérait sa finalisation lors du sommet qui s'est ouvert à Bruxelles.

"Environ 1,5 million de personnes sont entrées illégalement dans l'UE en 2015. La plupart ont transité par la Turquie. Certains recherchent un refuge contre la guerre et les persécutions, d'autres une vie meilleure et quelques-uns pensent à détruire nos valeurs", a déclaré Donald Tusk, le président du Conseil européen, ce dimanche. L'ancien Premier ministre polonais a pris la parole à l'ouverture d'un sommet entre l'UE et la Turquie consacré aux moyens d'endiguer l'afflux de migrants et de réfugiés sur le sol européen.

Le président du Conseil européen avait auparavant annoncé qu'un accord avait été trouvé avec la Turquie et dit espérer qu'il serait accepté par toutes les parties réunies à Bruxelles. Mais il a ajouté qu'un accord avec Ankara ne suffirait pas à mettre un terme à la plus grave crise de réfugiés que l'Europe ait connue depuis la Deuxième Guerre mondiale si l'UE ne parvient à contrôler fermement ses frontières extérieures. Et de conclure : "Ne soyons pas naïfs, la Turquie n'est pas la seule clef pour résoudre la crise migratoire (...) Sans contrôle de nos frontières extérieures, Schengen appartiendra à l'histoire ancienne".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !