Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Michel Rocard a apoporté son soutien au gouvernement
Michel Rocard a apoporté son soutien au gouvernement
©DR

Aide de camp

Michel Rocard pourfend les frondeurs et soutient le gouvernement

Interrogé dimanche 14 décembre par Canal +, l'ancien Premier ministre s'est immiscé dans le débat du travail dominical.

Mentor de Manuel Valls, Michel Rocard a profité de son aura pour remettre les frondeurs de gauche à leur place. "Ils jouent à casser une machine économique dont on a aujourd'hui besoin" a-t-il expliqué, leur reprochant de ne pas "tomber très juste en pertinence". Il s'est d'ailleurs montré favorable au travail du dimanche à condition que "la compensation soit correcte" mais, pour lui, "cela doit s'obtenir par la négociation, pas par la loi."

 Michel Rocard a surtout tenu à condamner cette "joie de vivre dans ce pays à engueuler le gouvernement alors que celui-ci n'est responsable que de 10 ou 15 % de ce qui se passe", car "nous subissons une grande crise mondiale qui a commencé aux États-Unis".

Enfin, Il a largement égratigné le patron du Medef. "Pierre Gattaz n'aime pas le dialogue social. Il aime la cogne. C'est visible, la cogne. Ça mobilise les enthousiasmes" explique-t-il. "Mais je ne suis pas sûr que ça marchera."

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !