Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
©ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

Coup de filet

Plan banlieue en action ? Opération anti-drogue avec le démantèlement d’un vaste réseau à Marseille

Le gouvernement avait promis des résultats sur la lutte contre le trafic de drogue dans les zones sensibles de l’Hexagone ces derniers mois, notamment lors de l’annonce du plan banlieue.

La police vient de dévoiler ce vendredi que la police a démantelé "le plus important réseau de trafic de stupéfiants de Marseille". Ces informations ont été dévoilées par le parquet et par la police judiciaire ce vendredi 22 juin. 

Cette vaste opération s’est déroulée à Marseillle dans la cité de la Castellane, dans les quartiers Nord. Huit personnes ont été mises en examen et écrouées pour "trafic de stupéfiants, association de malfaiteurs, infraction à la législation sur les armes", selon le procureur de la République Xavier Tarabeux. Elles occupaient les postes de "gérant", de guetteur ou de nourrices.  
 
Ce vaste coup de filet a été réalisé lundi. Un total de 250 policiers ont été mobilisés. Au total, vingt personnes ont été arrêtées. Cette opération policière met un coup d’arrêt au premier point de vente de stupéfiants à Marseille. 
 
Près de 200 kilos de résine de cannabis, 9 armes (dont 2 kalachnikov), une grenade, deux gilets pare-balles et 30 000 euros ont été saisis. 
 
Le Directeur interrégional de la police judiciaire Eric Arella a détaillé ces éléments lors d’un point presse. Selon Eric Arella, une tête de réseau figure parmi les personnes écrouées. Reste à savoir si d'autres opérations de ce type seront menées dans les prochains mois en Ile-de-France et dans d'autres zones impactées par le trafic de drogue dans l'Hexagone. 
 
 
Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !