Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Crédits Photo: Flickr
L'espérance de vie a augmenté de cinq ans depuis 1980 en Europe

De plus en plus vieux

Malgré une hausse de 5 ans depuis 1980, l'espérance de vie en Europe est menacée par la crise

Selon un rapport de l'OMS, l'espérance de vie a augmenté de cinq ans dans les trente dernières années en Europe. Mais l'organisation prévient qu'une baisse des dépenses de santé des gouvernements liée à la crise pourrait menacer ces progrès.

La population européenne vit plus longtemps. Tel est le constat principal issu d'un rapport rendu public ce mercredi par l'Organisation mondiale de la santé. En effet, selon elle, l'espérance de vie a augmenté de cinq ans en Europe depuis 1980. Pour autant, l'OMS ne se veut pas euphorique. Elle prévient aussi qu'une baisse des dépenses de santé des gouvernements menacerait ces récents progrès faits par les pays européens en matière d'allongement de l'espérance de vie. "Un scénario possible et qui menace les progrès constants faits en matière d'espérance de vie en Europe consisterait à ce que des crises économiques ou sociales soient couplées à des réductions des dépenses de santé", estime l'OMS dans son rapport sur l'Europe, qui porte sur 53 pays. 

Pour autant, l'organisation souligne aussi que si la situation sanitaire s'est améliorée en Europe, les disparités restent grandes d'un pays à l'autre. "L'espérance de vie à la naissance a augmenté de cinq ans depuis 1980, pour atteindre 76 ans en 2010. Le problème est que ce progrès n'est pas partagé équitablement entre les pays", a souligné l'auteur du rapport, Ritu Sadana. Et c'est en Espagne que cette espérance de vie est la plus élevée. Les Espagnols vivent en moyenne jusqu'à 82,2 ans. A l'opposé, au Kazakhstan, pays en dernière position du classement, les habitants ne vivent en moyenne que 68,7 ans.

80 ans pour les femmes, 72,5 ans pour les hommes

Selon l'OMS, l'Europe - qui compte 900 millions d'habitants répartis de l'Europe occidentale à l'Asie centrale en passant par Israël - abrite neuf des dix pays avec l'espérance de vie la plus élevée du monde, même si le continent a les taux plus importants de consommation d'alcool et de tabac. L'augmentation de l'espérance de vie s'explique en partie grâce à la régression de certaines maladies, notamment cardiaques, et l'amélioration des conditions de vie, selon le rapport de l'OMS, publié tous les trois ans. 

Les dépenses de santé varient énormément d'un pays à l'autre. La France et les Pays-Bas consacrent 11,9% de leur PIB à la santé (chiffres de 2010), contre 2,5% seulement au Turkménistan, constate l'OMS. L'espérance de vie évolue aussi énormément selon les sexes : elle est de 80 ans en moyenne chez les femmes, et de 72,5 ans chez les hommes. "En 2010, les hommes n'avaient pas atteint l'espérance de vie moyenne des femmes en 1980", selon Ritu Sadana. Cette disparité pourrait s'expliquer en grande partie par les différences de "mode de vie et d'activités", notamment le fait que les hommes fument deux fois plus que les femmes, selon l'OMS. Enfin selon l’organisation, plus d'un quart de la population européenne vivra au-delà de 65 ans d'ici 2050.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !