Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
©Reuters

Super Mario

Malgré le Brexit, la BCE ne modifie pas ses taux

Tous les taux restent au même endroit.

La première réunion du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne depuis le Brexit n'a pas mené à une révolution. La BCE a annoncé qu'elle ne changeait pas sa politique. Le taux de dépôt reste à -0,40%, le taux de refinancement à 0% et la facilité de prêt marginal à 0,25%. Pas de changement non plus au programme de rachat d'obligations, qui reste à un rythme de 80 milliards d'euros par mois "jusque fin mars 2017 ou au-delà, si nécessaire, et, en tout cas, jusqu'à ce qu'il observe un ajustement durable de l'évolution de l'inflation conforme à son objectif".

Lors de sa conférence de presse, Mario Draghi n'a pas donné beaucoup plus d'indices sur ce qu'il voulait faire, donnant des réponses très vagues aux questions des journalistes, comme le font parfois les banquiers centraux. Ceci dit, comme le signale l'économiste Frederik Ducrozet, Draghi a laissé ouverte la possiblité d'une baisse de taux et d'une augmentation du programme de rachat en septembre, et a indiqué qu'il était favorable à un financement des banques par la BCE sous des conditions exceptionnelles.

Lu sur Les Echos

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !