Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Des soldats marocains de la MONUSCO patrouillent sur la route dans la région de Kibumba dans le parc national des Virunga, où l'ambassadeur d'Italie en République démocratique du Congo a été tué. Luca Attanasio est décédé des suites de ses blessures.
©ALEXIS HUGUET / AFP

RDC

Luca Attanasio, l'ambassadeur d'Italie en République démocratique du Congo, a  été tué dans une attaque armée dans l'est du pays

Un convoi du Programme alimentaire mondial dans lequel se trouvait l’ambassadeur d’Italie en République démocratique du Congo a été attaqué lundi dans l’est du pays. Luca Attanasio a succombé à ses blessures.

L’Italie est endeuillée. L’ambassadeur italien à Kinshasa a été tué ce lundi lors d’une attaque armée qui a visé un convoi de la Monusco. Luca Attanasio « est décédé des suites de ses blessures », a déclaré à l'AFP une source diplomatique de haut rang à Kinshasa. Deux autres personnes, qui seraient le chauffeur et le garde du corps de l'ambassadeur, auraient également été tuées pendant l'attaque, selon plusieurs médias. Gravement « blessé par balles à l'abdomen », Luca Attanasio avait été évacué vers un hôpital à Goma « dans un état critique ». Des opérations de l'armée congolaise sont en cours dans la zone de l’embuscade pour savoir qui sont les assaillants.

L'attaque contre ce convoi du Programme alimentaire mondial a eu lieu au nord de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, en proie à la violence des groupes armés depuis plus de 25 ans. Cette région abrite notamment le Parc national des Virunga, qui est aussi le théâtre des conflits de cette région du Nord-Kivu, où des dizaines de groupes se disputent le contrôle des richesses du sol et du sous-sol.

Le ministre italien des Affaires étrangères Luigi Di Maio, qui se trouvait à Bruxelles pour une réunion avec ses homologues européens, a annoncé son retour anticipé à Rome.

Le président italien, Sergio Matterella a dénoncé une « attaque lâche » :

« La République italienne est en deuil pour ces serviteurs de l'État qui ont perdu leur vie dans l'exercice de leurs fonctions ».

Luca Attanasio (43 ans) était ambassadeur en RDC depuis octobre 2019, après être arrivé dans le pays deux ans plus tôt en tant que chef de mission, selon sa biographie officielle.

A l'étranger, il fut d'abord nommé chef de la section économique et commerciale auprès de l'ambassade de Berne (2006-2010), puis consul général à Casablanca au Maroc (2010-2013). Après un passage à Rome, il était aussi devenu conseiller à l'ambassade d'Italie au Nigeria en 2015.

Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !