Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société

Mad Max

Limitation à 80 km/h : depuis la restriction, les radars sont de plus en plus vandalisés

De nombreux citoyens, excédés par la limitation à 80 km/h et face au risque accru de se faire "flasher" plus facilement, ont commis des actes de vandalisme contre des radars ces dernières semaines.

Une fronde contre la restriction à 80 km/h serait-elle à l'oeuvre en France ? Selon des informations du Figaro, 400 radars ont été déteriorés depuis janvier 2018. Ces nouveaux chiffres correspondent à une augmentation drastique. C'est en effet quatre fois plus que l'an dernier à la même période, selon des précisions de LCI

La Normandie, la Bretagne, la Haute-Loire ou bien encore les Hautes-Pyrénées seraient particulièrement touchées par ce phénomène. La très grande majorité de ces nouvelles dégradations ont été commises sur des axes et des tronçons de routes où la vitesse maximale autorisée a été réduite de 80 km/h. Cette mesure gouvernementale est entrée en vigueur le 1er juillet dernier.  

L'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (Onisr) n'a pas souhaité communiquer de chiffres afin d'"éviter tout phénomène de surenchère d'une année sur l'autre".  

Les dégradations concernent principalement des rayures ou des tags. Les autorités prennent cette contestation contre la limitation à 80 km/h très au sérieux. La vigilance sur les radars va être renforcée. Des caméras de surveillance ou des radars tourelles, plus difficiles d'accès, ont notamment déjà été déployés. 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !