Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Education
©PHILIPPE DESMAZES / AFP

Mesure d'urgence

Les loyers des logements étudiants du Crous vont être gelés en 2020

Après la mobilisation des étudiants et la tentative de suicide d'un jeune à Lyon, le gouvernement a annoncé une mesure importante ce jeudi 28 novembre.

Le gouvernement tente de répondre au malaise des étudiants et au mouvement majeur dans les universités après la tentative de suicide d'un jeune de 22 ans à Lyon le 9 novembre dernier.  

Les loyers des logements étudiants publics du Crous n'augmenteront pas en 2020. Cette information a été communiquée ce jeudi 28 novembre par le Cnous (le Centre national des œuvres universitaires et scolaires) et par le ministère de l'Enseignement supérieur.

Le gouvernement tente donc avec cette mesure de répondre aux revendications des organisations étudiantes afin de lutter contre la précarité des jeunes.

Selon le communiqué, un gel "de manière tout à fait exceptionnelle" du montant des loyers des 175.000 logements que gèrent les différents Crous sera instauré. Ces logements sont attribués en priorité aux étudiants boursiers.

Le gel des loyers représenterait un montant de six millions d'euros, selon le communiqué. 

Une chambre Crous revient en moyenne à un étudiant à 100 euros par mois. Un studio de 18 m² entièrement équipé coûte entre 150 et 200 euros par mois. 

Le mouvement étudiant devait se mobiliser lors de la manifestation du 5 décembre prochain contre les retraites. Reste à savoir si ce geste du gouvernement envers les étudiants va réussir à apaiser la colère des jeunes mobilisés et pouvoir répondre efficacement aux difficultés rencontrées par les étudiants. 

Franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !