Les dirigeants européens ovationnent Angela Merkel pour son dernier sommet | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
La chancelière allemande Angela Merkel, Emmanuel Macron et Charles Michel pour une photo de famille avec les dirigeants de l'UE le premier jour d'un sommet à Bruxelles, le 21 octobre 2021.
La chancelière allemande Angela Merkel, Emmanuel Macron et Charles Michel pour une photo de famille avec les dirigeants de l'UE le premier jour d'un sommet à Bruxelles, le 21 octobre 2021.
©JOHN THYS / AFP

Chancelière allemande

Les dirigeants européens ovationnent Angela Merkel pour son dernier sommet

Pour ce dernier sommet, où la Pologne était sur la sellette pour ses violations de l'État de droit, Angela Merkel a imprimé sa marque en plaidant pour le dialogue avec Varsovie. La chancelière allemande a été ovationnée par les dirigeants européens à l'occasion de son ultime sommet de l'UE.

Les dirigeants européens ont réservé vendredi 22 octobre une ovation, debout, à la chancelière allemande Angela Merkel, à l'occasion d'un sommet à Bruxelles qui devrait être son 107e et dernier, après seize ans au pouvoir, a appris l'AFP de source européenne.

Les réunions des Vingt-Sept, « sans Angela, c'est comme Rome sans le Vatican ou Paris sans la Tour Eiffel », a déclaré Charles Michel, le président du Conseil.

« Vos adieux à la scène européenne nous touchent politiquement mais nous remplissent aussi d'émotion. Vous êtes un monument », a poursuivi Charles Michel. Il a également salué « la sagesse » de la chancelière qui manquera aux Européens, « en particulier dans les périodes délicates ».

Outre les louanges de ses pairs, Angela Merkel a eu droit à celles de l'ancien président américain, Barack Obama, qui l'a remerciée, dans une vidéo) « au nom du peuple américain » pour son « amitié et leadership ».

Pour ce dernier sommet, où la Pologne était sur la sellette pour ses violations de l'Etat de droit, Angela Merkel a encore imprimé sa marque en plaidant pour le dialogue avec Varsovie.

Les responsables européens ont offert à la chancelière un cadeau représentant le bâtiment où se tiennent les sommets européens.

Le retrait d'Angela Merkel suscite la peur du vide au sein de l'Union européenne, confrontée notamment à des chantiers décisifs pour sa survie comme la reconstruction économique après la crise sanitaire, le changement climatique ou bien encore l’affirmation de son rôle géopolitique face aux Etats-Unis et à la Chine.

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !