Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Leonarda serait en Croatie
Leonarda serait en Croatie
©REUTERS/Hazir Reka

Le retour

Leonarda serait sur le territoire de l'Union européenne selon son père

Elle se trouverait en Croatie en compagnie de sa mère et de ses frères.

Leonarda Dibrani est de retour. Du moins sur le sol de l'Union européenne. Son père Resat Dibrani affirme en effet ce vendredi que sa fille expulsée de France l'année dernière, se trouve avec sa mère et trois de ses frères en Croatie, pays membre de l'UE. Depuis des mois, la famille tente de contourner l'interdiction de séjourner en France. 

Selon le père de famille, elle serait à Pristina et aurait des papiers fournis par l'ambassade de Croatie. Son oncle l'aurait recueilli avec une partie de la famille à Sisak, à 60 kilomètres au sud-est de Zagreb. "Mon frère est venu les chercher à Mitrovica (nord du Kosovo) hier (jeudi) avec un minibus. Je viens tout juste de parler à ma famille, ils sont heureux quoiqu'un peu inquiets pour moi" a expliqué Resat Dibrani.

"Nous avons une énorme occasion de quitter le Kosovo, la plus grande depuis que nous avons été expulsés de France. J'ai de l'espoir" a-t-il ajouté. D'après plusieurs sources, la famille possédait des passeports croates dont la validité avait expiré. La mère de Leonarda aurait un certificat de citoyenneté croate dit "domovnica" délivré le 17 janvier 1973 à Vinkovci. 

S'ils parviennent à devenir ressortissants croates, ils pourront librement circuler en Europe dans l'espace Schengen et donc revenir en France.

 

 

Lu sur RTL.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !