Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International

Décès

Le roi de Thaïlande, plus ancien monarque régnant au monde, est mort à l'âge de 88 ans

Bhumibol Adulyadej jouissait d’une popularité et d’un respect sans pareils dans un pays profondément divisé politiquement.

Il était le plus ancien monarque régnant de la planète. Le roi de Thaïlande, Bhumibol Adulyadej, est mort ce jeudi 13 octobre, à l’âge de 88 ans. Il avait été couronné en 1950 sous le nom de Rama IX. Le palais royal a annoncé dans un communiqué qu'il était "mort paisiblement à l'hôpital Siriraj". Très affaibli, Bhumibol Adulyadej était  hospitalisé depuis deux années, quasiment en continu, notamment pour des infections pulmonaires et de l'hydrocéphalie. Il n'était pas apparu en public depuis près d'un an.

Le monarque, qui jouissait d’une popularité et d’un respect sans pareils, n'aurait pourtant pas dû connaitre ce destin exceptionnel;  Bhumibol est né aux Etats-Unis, dans le Massachusetts en 1927, alors que son père étudiait la médecine à Cambridge. Durant des années, le futur roi n'a pas eu conscience du destin exceptionnel qui l’attendait. Car c'est son frère Ananda Mahidol, dont il est très proche, qui se pose en héritier légitime. Le cadet, volontiers souriant, fait alors ses études en Suisse, se passionne pour la musique et le dessin.

Ananda Mahidol monte sur le trône en 1934, après l’abdication de son grand-père, mais ne règne réellement qu'à partir de 1946. Pourtant, un matin de juin 1946, il est retrouvé mort dans son lit, tué d'une balle dans la tête, un décès encore très mystérieux aujourd'hui.

Bhumibol Adulyadej va donc prendre la suite, devenait un roi extrêmement populaire, affirmant son rôle d’arbitre suprême de la sphère politique, malgré les divisions politiques très présentes. Ce parfait francophone (qui pendant longtemps a regardé TV5 Monde, au détriment des chaînes anglo-saxonnes) était presque un demi-dieu en Thaïlande. Chez les particuliers, dans les administrations, dans les écoles, ses portraits sont omniprésents à travers le pays et le culte de la personnalité a encore été renforcé depuis le coup d'Etat militaire du 22 mai 2014.

Sa mort plonge le pays dans une ère d'incertitude et fait craindre de possibles violences, le roi étant considéré comme le seul ciment d'une nation très divisée politiquement. Son fils, le prince Maha Vajiralongkorn, âgé de 64 ans, doit lui succéder sur le trône. Mais l'homme est encore très loin de posséder l'aura de son illustre père.

Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !