Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
©Reuters

Cadeau de Noël

Le Qatar grossit sa commande de 12 Rafales supplémentaires

En visite au Qatar, Emmanuel Macron avait amené dans ses bagages le PDG de Dassault Aviation, Eric Trappier, qui a signé avec le Cheikh Al Thani de nouvelles commandes.

Le 4 mai 2015, Doha avait signé un contrat de 24 Rafale, qu'il a prolongé de 12 nouveaux engins, portant le total à 36 avions de combat. Il s'agit des Rafale F3R, l'engin standard utilisé par l'armée française. Mais cela pourrait ne pas s'arrêter là, avec l'achat potentiel de 36 autres Rafales.

La collaboration entre Dassault et le Qatar n'est pas nouvelle. Déjà l'émirat avait été un grand acheteur de Mirage F1, Alpha Jet et Mirage 2000. 

Les entreprises françaises Safran, Thalès, Dassault Aviation et 500 PME vont bénéficier de cette grande commande qui pèserait plusieurs milliards d'euros

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !