Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Crédits Photo: Reuters

Vous avez un nouveau message

Le pape François en appelle aux Etats et fustige "l'indifférence" d'un monde surinformé

Son message, publié ce mardi, est destiné à être lu dans toutes les églises le 1er janvier 2016, pour la Journée mondiale de la paix.

Le pape a décidé de délivrer un message fort. Et ce, à l'intention des Etats. François les a en effet appelés à empêcher l'extension des conflits, alléger les dettes et mener une coopération "respectueuse" des cultures protégeant le droit à la natalité. Intitulé "Gagne sur l'indifférence et remporte la paix", son message est destiné à être lu dans toutes les églises le 1er janvier 2016, pour la Journée mondiale de la paix. 

Comme souvent, François qui dénonce régulièrement une "troisième guerre mondiale par morceaux", y fait allusion de manière indirecte à la crise mondiale actuelle et évoque "les tragiques conséquences" du terrorisme et de la violence. Mais le souverain pontife dénonce aussi l'"indifférence qui a dépassé nettement le domaine individuel pour prendre une dimension globale". Le message dénonce longuement "le désengagement" d'un monde informé en continu.

Le pape lance enfin "un triple appel" aux responsables des Etats disant qu'ils doivent d'abord "s'abstenir d'entraîner les autres peuples dans des guerres qui en détruisent non seulement les richesses matérielles, culturelles et sociales, mais aussi l'intégrité morale et spirituelle". Les Etats doivent ensuite oeuvrer "à l'effacement ou à la gestion soutenable de la dette internationale des pays les plus pauvres". Ils doivent enfin "adopter des politiques de coopération".

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !