Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International

Misericordia

Le pape François concède à tous les prêtres la faculté d’absoudre le péché d’avortement

Cette disposition qui s’inscrivait dans le cadre de l'année jubilaire a donc été étendue.

Avant l’ouverture de l’année sainte, le pape avait annoncé que durant toute la durée du Jubilé, il concédait à l’ensemble des prêtres, en vertu de leur ministère,  "la faculté d’absoudre le péché d’avortement". Dans une lettre apostolique "Misericordia et Misera" ("Miséricorde et pauvreté") qui vient d’être rendue publique ce lundi 21 novembre, le pape a annoncé que "cette disposition qui s’inscrivait dans un temps limité est désormais étendue dans le temps, nonobstant toutes choses contraires". Le Souverain pontife a toutefois rappelé que "l’avortement est un péché grave, parce qu’il met fin à une vie innocente". Cependant, il a souligné : "je dois affirmer avec la même force qu’il n’existe aucun péché que ne puisse rejoindre et détruire la miséricorde de Dieu quand elle trouve un cœur contrit qui demande à être réconcilié avec le Père". "Que chaque prêtre se fasse donc guide, soutien et réconfort dans l'accompagnement des pénitents sur ce chemin particulier de réconciliation.", a-t-il ajouté. 

Dans ce texte qui relate l’année jubilaire qui vient de s’achever le 20 novembre, le pape François a aussi précisé : "En fonction de cette exigence, et pour qu'aucun obstacle ne s'interpose entre la demande de réconciliation et le pardon de Dieu, je concède à tous les prêtres, à partir de maintenant, en vertu de leur ministère, la faculté d'absoudre le péché d'avortement."

La question des divorcés-remariés

Il est aussi revenu sur la question polémique de la communion des divorcés-remariés qui a été au cœur de cette année jubilaire consacrée à la Miséricorde. Le pape a donc appelé les prêtres à "un discernement spirituel attentif, profond et clairvoyant, de sorte que nul ne soit exclu, quelle que soit la situation dans laquelle il vit, et qu'il puisse se sentir accueilli concrètement par Dieu, participer activement à la vie de la communauté, être inséré dans ce Peuple de Dieu (…)".

 

Lu sur Radio Vatican

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !