Le mouvement des Gilets Jaunes venu des territoires était homogène, le mouvement anti-vaccin et anti-pass sanitaire est urbain et hétérogène | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Anti-vaccins
Anti-vaccins
©GEORGES GOBET / AFP

Coronavirus

Le mouvement des Gilets Jaunes venu des territoires était homogène, le mouvement anti-vaccin et anti-pass sanitaire est urbain et hétérogène

C'est l'analyse des renseignements territoriaux signalée par Le Parisien

 La majorité des cortèges d'opposants au pass sanitaire et/ou au vaccin "est constituée de citoyens non habitués à manifester, qui se sont mobilisés pour défendre une cause, la défense de la liberté"  analyse la note de seize pages des Renseignements Territoriaux datée du 26 juillet. et citée par le quotidien Le Parisien.

Les agents constatent que les manifestations (168 ont été décomptées sur la France entière) ne sont majoritairement pas déclarées en préfecture, ce principe apparaissant obsolète aux yeux d’une partie des manifestants qui souhaitent « surprendre », selon leur propre formule, les services de l’État ajoute Le Parisien.

« Sans surprise, une majorité des Gilets jaunes (65 %) soutient cette mobilisation » dans laquelle ils voient, dixit les RT, une « aubaine ».

Les Gilets jaunes constituaient un mouvement homogène, farouchement opposé à l’augmentation des taxes sur les carburants alors que celui des anti-pass sanitaire est très hétérogène. Il rassemble des antivax, des personnes non opposées au vaccin mais à la méthode employée, souligne Le Parisien.

 

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !