Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
©ROBYN BECK / AFP

Gringo home

Le Mexique s'inquiète de l'arrivée sur le marché de la tequila d'Elon Musk

Le patron de Tesla avait indiqué il y a un mois se lancer dans le marché de la tequila. Peu prise au sérieux, sa démarche inquiète désormais les producteurs mexicains.

Au Mexique, on ne rigole pas avec la tequila. Alors lorsque l'hyper-actif patron de Tesla, veut s'introduire dans le monde de l'alcool mexicain, on grince des dents.

A la surprise générale, Elon Musk avait annoncé le 12 octobre dernier vouloir lancer sa propre marque de tequila : la "Teslaquila". Au début considérée comme une nouvelle blague, cette annonce inquiète désormais sérieusement les producteurs mexicains. Il est peu probable qu'Elon Musk se lance dans le commerce de la tequila par simple amour pour les "Teq Paf". Le marché de "l'Agave tequilana" est en pleine explosion et le business est juteux.

Au Mexique, la production de tequila est très réglementée. Elle doit respecter de nombreux critères et doit uniquement être fabriquée dans les Etats de Guanajuato, Jalisco, Nayarit, Mitchoacan et Tamaulipas.

"Si [Tesla] souhaite rendre Teslaquila viable en tant que tequila, il devra s’associer à un producteur autorisé, respecter certaines normes et demander l’autorisation de l’Institut de la propriété industrielle du Mexique", a déclaré le Conseil de réglementation de la tequila (CRT) du Mexique.

Esquire

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !