Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
La vitesse sur certains tronçons de route devrait être abaissée à 80 km/h.

Sécurité routière

Le kit mains libres interdit au volant d'ici au 30 juin

Le ministère de l'Intérieur a dévoilé de nouvelles mesures pour la sécurité routière.

Les chiffres de la mortalité sur les routes alarment. En hausse de 3,7% en 2014 par rapport en 2013, au cours du mois de février 2015, 240 personnes sont décédées sur les routes, soit 6,7% de plus qu'en février 2014. Pour cette raison, le gouvernement avait annoncé en janvier une série de mesures fortes pour renforcer la sécurité routière.

Ces premières décisions ont été complétées par de nouvelles mesures annoncées vendredi par le ministère de l'Intérieur. Ainsi l'utilisation du kit mains libres au volant sera interdite d'ici au 30 juin. Seule l'oreillette bluetooth sera tolérée. En cas de non respect, les sanctions ne sont pas encore définies mais le conducteur pourrait se voir notifier d'une amende de 200 euros et trois points pourraient être retirés de son permis.

L'abaissement de la limitation de vitesse à 80 km/h, contre 90 actuellement, sur certaines portions de route sera également rendu effectif dans ces délais. Le gouvernement prévoit également de faire passer l'amende pour stationnement sur les passages piéton ou sur les pistes cyclables de 35 à 135 euros. Le taux d'alcoolémie pour les jeunes conducteurs de moins de deux ans de permis sera lui abaissé à 0,2 gramme par litre de sang.

Enfin, l'expérimentation des radars aux feux rouges devrait être mise en place avant le 31 décembre. Celle des radars "double face" dans les départements du Rhône et de la Gironde est en cours. Les résultats devraient être connus d'ici l'été.

Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !