Le financement de la recherche publique dans la lutte contre la pandémie de Covid-19 est dispersé et trop faible comparé à d'autres pays comme le Royaume Uni ou l'Allemagne | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Recherche médicale
Recherche médicale
©FLORENT VERGNES / AFP

Le financement de la recherche publique dans la lutte contre la pandémie de Covid-19 est dispersé et trop faible comparé à d'autres pays comme le Royaume Uni ou l'Allemagne

Selon la Cour des comptes, en France, sur la période qui court de janvier 2020 à mars 2021, le volume total des ressources publiques mises en place en France dans la recherche publique contre la pandémie de Covid-19 est de l’ordre de 502 M€, ou 530 M€ avec les crédits européens.

Une somme à comparer aux financements publics au Royaume-Uni (1,3 milliard) ou en Allemagne (1,5 milliard) par exemple.

Cet effort est moindre, dans l’absolu comme relativement, que celui consenti par d’autres pays européens aux moyens et au tissu scientifique comparables. Ce dénombrement effectué par la Cour illustre par ailleurs la pluralité et l’hétérogénéité des canaux de financement.

Le regard comparatif rend plus saillantes les difficultés structurelles françaises, illustrées aux yeux de l’opinion publique par l’absence de conception d’un vaccin

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !