Le déficit budgétaire français largement revu à la hausse : il atteindra 220 milliards d’euros en 2021 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Le ministre des Comptes publics, Olivier Dussopt.
Le ministre des Comptes publics, Olivier Dussopt.
©Eric PIERMONT / AFP

Quoi qu'il en coûte

Le déficit budgétaire français largement revu à la hausse : il atteindra 220 milliards d’euros en 2021

C'est 47 milliards d'euros de plus que prévu.

La stratégie du "quoi qu'il en coûte", mise en place dès le début de la crise sanitaire, va peser lourd sur les finances publiques en 2021. Le ministre des Comptes publics, Olivier Dussopt, a annoncé ce samedi 29 mai à l’Agence France-Presse (AFP) que le déficit budgétaire de l’Etat s’élèvera à "environ 220 milliards d’euros" en 2021. C'est 47 milliards de plus que les 173,3 milliards prévus par la loi de finances, une augmentation imputable aux "mesures de soutien que nous continuons à prendre pour accompagner au mieux la reprise".

Le gouvernement doit présenter le 2 juin un projet de loi finances rectificative comprenant 15 milliards d’euros de mesures d’urgence supplémentaires, rappelle l'AFP. Elles serviront notamment au financement de l’activité partielle et à des aides ciblées pour les entreprises en difficulté.

Cette aggravation du déficit public aura pour conséquence d'augmenter la dette de la France, qui devrait atteindre 118% du PIB cette année, un niveau inédit.



À Lire Aussi

Nouveau consensus international en faveur de l’Etat activiste + incapacité française à maîtriser les dépenses publiques = promesse d’un désastre tricolore ?

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !