Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
©

Prophétie

La crise de l’euro va empirer, selon le financier George Soros

Pour l'homme d'affaires, l’apparente accalmie n’est qu’une façade, et l'éclatement de la zone euro devient envisageable.

George Soros est inquiet pour la zone euro : "Loin de s'apaiser, la crise de l'euro a récemment pris une tournure pire."  Selon lui, les opérations de refinancement à long terme n’ont fait que retarder le problème, et "cacher une détérioration sous-jacente".

"Les problèmes fondamentaux n'ont pas été résolus, en effet, l'écart entre les pays créanciers et le débiteur continue de se creuser. La crise est entrée dans une phase peut-être moins volatile, mais plus mortelle", explique le milliardaire spécialiste de la spéculation.

Soros affirme qu’ "au début de la crise, la zone euro rupture était inconcevable" parce que toutes les finances des pays étaient profondément mêlées. Mais après les opérations de refinancement à long terme, et le dégoût des pays pour les emprunts internationaux, Soros pense que dans "quelques années, une rupture de la zone euro deviendrait possible sans un effondrement -, mais laisserait les banques centrales des pays créanciers détenteurs de nombreuses créances qui seront difficiles à faire valoir auprès des banques centrales des pays débiteurs. "

Lu sur Business Insider

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !