La Commission européenne veut améliorer la lutte contre le blanchiment et contre le financement du terrorisme | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Commission européenne
Commission européenne
©EMMANUEL DUNAND / AFP

Jsutice

La Commission européenne veut améliorer la lutte contre le blanchiment et contre le financement du terrorisme

Bruxelles propose notamment la mise en place d’une nouvelle agence

La Commission européenne a présenté mardi un paquet législatif concernant la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme qui comprend la mise en place d’une nouvelle agence signale le quotidien l'Opinion.

L’Union européenne affiche des résultats pour le moins mitigés dans la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme. Alors qu’Europol estime qu’environ 1 % du produit intérieur brut annuel de l’UE est impliqué dans une activité financière suspecte, seulement 1 % de ces fonds sont saisis chaque année ajoute l'Opinion.

D'où le projet de création d’une toute nouvelle agence européenne dédiée, baptisée AMLA (Anti-Money Laundering Authority). Cette nouvelle entité devrait hériter de pouvoirs de supervision directe, adopter une approche basée sur le risque et focalisée sur quelques entités financières présentes dans plusieurs Etats membres, et faciliter la coordination et l’échange d’informations entre instances de surveillance nationales. précise l'Opinion.

 

 

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !