Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Boeing accord taxes
©Olivier Douliery / AFP

Bras de fer

L'OMC donne son feu vert à l'Union européenne pour taxer 4 milliards de dollars d'importations américaines

L'Organisation mondiale du commerce (OMC) a autorisé mardi l'Union européenne à imposer des sanctions sur près de 4 milliards de dollars (3,4 milliards d'euros) d'importations américaines par an. Ces sanctions vont être prises en représailles aux aides accordées par les Etats-Unis à Boeing.

L'Organisation mondiale du commerce (OMC) a autorisé ce mardi 13 octobre l'Union européenne à imposer des sanctions sur près de 4 milliards de dollars d'importations américaines par an, en représailles aux aides accordées à Boeing.

Dans un rapport de 137 pages, l'OMC a conclu que la "nature des effets défavorables" liés aux aides à l'avionneur américain s'élève à près de 4 milliards de dollars et que Bruxelles ne peut donc pas demander des contre-mesures dépassant ce montant.

"L'Union européenne peut demander à l'Organe de règlement des différends l'autorisation de prendre des contre-mesures à l'égard des Etats-Unis pour un montant ne dépassant pas, au total, 3.993.212.564 USD par an".

Le président exécutif d'Airbus, Guillaume Faury, s'est exprimé sur ce dossier : 

"L'OMC s'est prononcée et l'UE peut désormais mettre en place ses contre-mesures. Il est temps à présent de trouver une solution qui permette de supprimer les droits de douane de part et d'autre de l'Atlantique".  

L'Union européenne appelle à "un accord négocié" avec les Etats-Unis. 

Dans la perspective des sanctions, l'Europe a déjà dressé une longue liste de produits qui pourraient être taxés. Avant d'imposer des contre-mesures, l'Union européenne doit en faire la demande à l'occasion de la prochaine réunion de l'Organe de règlement des différends le 26 octobre prochains, selon des informations de BFMTV. Les avions de ligne, les tracteurs, la patate douce, les arachides, le jus d'orange congelé ou bien encore le tabac pourraient être visés. 

L'avionneur européen et son concurrent américain s'affrontent depuis octobre 2004 devant l'OMC. Les aides publiques versées aux deux groupes, jugées illégales de part et d'autre, sont en cause. 

A quelques jours seulement de l'élection présidentielle américaine, peu d'observateurs croient que l'Union européenne se risquera à imposer des tarifs douaniers punitifs fin octobre.

Dans un secteur aéronautique sinistré par l'épidémie de Covid-19, la décision de l'OMC pourrait presque paradoxalement, "ouvrir la porte pour négocier", selon des informations de BFMTV.

BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !