Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
©MARK WALLHEISER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Vive inquiétude

L'oeil du puissant ouragan Michael vient d'atteindre la Floride

Les citoyens américains en Floride et en Alabama se préparent à l'arrivée imminente de l'ouragan Michael.

L'Amérique retient son souflle avec le passage d'un puissant ouragan. D'après les météorologues, l'oeil de l'ouragan Michael a atteint la Floride. 

Le nod-ouest de la Floride a commencé à faire face à l'ouragan Michael, "potentiellement catastrophique". Selon des précisions de l'Agence américaine océanique et atmosphérique, il a touché terre aux alentours de 17h30, près de la ville de Mexico Beach, siuée sur le golfe du Mexique. 

Le gouverneur de l'Etat, Rick Scott, redoute une tempête meurtrière. Sur une échelle de cinq niveaux, Michael est passé en catégorie quatre ce mercredi. Selon des précisions du Centre national des ouragans (NHC), il est accompagné de vents à 250km/h. 

Des inondations et de très fortes précipitations sont également redoutées. 

300.000 citoyens américains sont déjà privés d'électricité. Au total, plus de deux millions de personnes sont en cours d'évacuation.    

Donald Trump a déclaré l'état d'urgence en Floride. 

L'ouragan Michael serait l'un des plus puissants depuis plus de cent ans.  

 

Lu sur Le Figaro

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

Pourquoi la migration de la route des ouragans vers le nord sera bien moins catastrophique que ce qu’en pensent les ultra-climatiquesEt maintenant...les cyclones : qu’est-ce que les conditions climatiques de ce début de mois d’août laissent présager de la saison des ouragans qui s’annonce ?Le bilan de l'ouragan Maria passe de 64 à 2975 morts

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !