Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Cette étude a été menée par les chercheurs de l'Institute of Cancer Research à Londres.
©Reuters

Progrès

L'herpès pourrait permettre de guérir le cancer de la peau

Des patients souffrant d'un cancer de la peau ont été traités efficacement grâce à un médicament issu du virus de l'herpès. Cet essai pourrait ouvrir la voie à une nouvelle génération de traitements contre le cancer.

La "virothérapie" a été couronnée de succès lors de sa troisième phase d'expérimentation, ce qui pourrait mener à un usage plus vaste du médicament appelé "T-VEC" d'ici à l'année prochaine, prévoient les chercheurs de l'Institute of Cancer Research à Londres, dont l'étude a été publiée dans la revue américaine Journal of Clinical Oncology.

Cette nouvelle thérapie permet de vaincre le cancer quand celui-ci s'est propagé à différents organes de notre organisme, ce qui offre même un espoir aux patients les moins optimistes. 

Plus de 400 patients atteints d'un mélanome très avancé et inopérable ont été sollicités afin de recevoir une injection de T-VEC. Selon les conclusions de l'étude, il apparaît que 16% des patients traités avec ce médicament ont observé des résultats satisfaisants pendant plus de six mois. Ce traitement s'est par ailleurs montré plus efficace chez les malades dont le cancer de la peau était moins avancé. La virothérapie pourrait ainsi faire office de premier traitement contre des mélanomes métastatiques.

Lu sur The Guardian

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !