Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International

Comme l'EI

L'Arabie saoudite a décapité 19 personnes en 17 jours

L'Arabie saoudite a exécuté 19 personnes depuis le 4 août, dont huit pour des faits n'ayant entraîné la mort de personne, déplore l'association Human Rights Watch.

Un Saoudien a été décapité vendredi à Tabouk dans le nord-ouest de l'Arabie saoudite, a annoncé le ministère de l'Intérieur du royaume. L'homme avait été reconnu coupable d'avoir battu à mort une autre personne après une dispute, a précisé le communiqué du ministère publié par l'agence officielle SPA.

Cette exécution porte à 37 le nombre de décapitations en Arabie saoudite depuis le début de l'année, selon un décompte de l'AFP. L'organisation Human Rights Watch s'alarme quant à elle de l'augmentation significative des exécutions : entre le 4 et le 20 août pas moins de 19 personnes ont été décapitées. Parmi elles, sept l'ont été pour trafic de drogue et une pour sorcellerie. "Toutes les exécutions sont choquantes, mais celles qui ont lieu pour des crimes comme le trafic de drogue ou la sorcellerie, où il n'y a pas mort d'homme, sont particulièrement monstrueuses", a déclaré Sarah Leah Whitson, directrice de l'organisation pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord.

En 2013, 78 condamnés à mort de différentes nationalités ont été exécutés en Arabie saoudite, selon un bilan de l'AFP

 

Lu sur The Daily Beast

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !